· 

La photo officielle du Président Macron

Non, la photo officielle du Président Macron ne va pas coûter 3 millions d'euros aux maires

 

Des maires s'indignent du changement de format de la photo officielle du président de la République et du coût engendré, par le rachat de nouveaux cadres. Fake news.

 

Ce surcoût, de 2 772 000 euros très précisément, semble être resté en travers de la gorge de Romain Senoble, deux jours à peine après que le président de la République a demandé aux collectivités de se serrer encore un peu plus la ceinture. "Ce même président qui a fustigé les communes hier à la conférence des territoires en leur demandant des économies", lâchait-il amèrement mardi sur son compte Facebook. 

 

Sans aller jusqu'à interpeller la Cour des comptes, L'Express a tout de même pris ce sujet au sérieux. Et si nous sommes en mesure d'affirmer que ce changement de format engendrera probablement un surcoût pour le contribuable, il n'atteindra certainement pas les 2,7 millions annoncés par monsieur Senoble. Pour de multiples raisons. 

 

L'entreprise Sedi n'a pas le monopole des cadres

Ce n'est pas tout. Les édiles ne sont également en rien tenus d'acheter le portrait du président de la République. Romain Senoble base son calcul sur l'achat du pack "photo officiel + cadre" proposé par l'entreprise Sedi, qui fournit les collectivités. Contactée, l'entreprise nous fait cependant savoir que l'achat n'a rien d'obligatoire. Et ce pour une raison simple: toutes les mairies reçoivent gratuitement un exemplaire du portrait officiel du chef de l'Etat, adressé par les préfectures. 

 

De fait, le calcul de Romain Senoble est erroné. Si les maires veulent tout de même afficher un second portrait, libre à eux de n'acheter auprès de l'entreprise que la photo, sans le cadre, proposée à 22,50 euros. Ou mieux, à 9,50 euros sur le site de la documentation française. Dès lors, s'ils souhaitent l'encadrer, une recherche internet de quelques minutes permet de dégoter des cadres adaptés à 8,99 euros. Et il y en a pour tous les goûts, puisque toutes les couleurs sont disponibles chez une célèbre marque suédoise. L'entreprise Sedi nous confirme en effet ne pas avoir le monopole des cadres municipaux. 

 

A considérer que tous les maires de France se contentent de la photo envoyée par la préfecture et décident de racheter un cadre à 8,99 euros, la facture ne s'élèverait plus qu'à 323 640 euros. Loin, très loin des 2,7 millions de monsieur Senoble.

Source : ICI

Télécharger
Bon de commande
B+de+C+Portrait+officel+E+Macron.pdf
Document Adobe Acrobat 79.0 KB