INFOS

Bonjour & bienvenue sur le Ru du Rosset !

Préfet de l'Aisne. Mise en service du 1er site 4G Multi-opérateurs issu du dispositif de « couverture ciblée »

4 décembre 2020

NEW DEAL MOBILE DANS L’AISNE : MISE EN SERVICE DU 1er SITE 4G MULTI-OPÉRATEURS ISSU DU DISPOSITIF DE «COUVERTURE CIBLÉ»

 

Laon, le 4 décembre 2020

 

Le premier site 4G multi-opérateurs d’accès à l’internet mobile issu du dispositif de « couverture ciblée »dans le département de l’Aisne a été mis en service à Saint-Gobain, ce vendredi 4 décembre, en présence de Ziad Khoury, préfet de l’Aisne, Christophe Coulon, vice-président de la Région Haut-de-France chargé du Numérique, Nicolas Fricoteaux, président du conseil départemental, Frédéric Mathieu, maire de Saint-Gobain, Dominique Ignaszak, président de la communauté d’agglomération Chauny-Tergnier-La Fère, Olivier Riffard, directeur des affaires publiques de la Fédération Française des Télécoms (FFTélécoms) et les représentants des opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR.

 

Le dispositif de « couverture ciblée » est un des grands axes de l’accord New Deal Mobile conclu en janvier 2018 entre les opérateurs et les pouvoirs publics. Les opérateurs s’engagent à construire et à financer ces sites entièrement à leur charge.

 

Le comité de pilotage départemental a pour objectif de décliner le New Deal Mobile national sur le territoire départemental. Il est co-présidé par le préfet de l’Aisne et le président du conseil départemental. Il se réunit plusieurs fois par an pour identifier et proposer les lieux d’installation de nouveaux points d’émission de téléphonie mobile dans l’Aisne et ce, afin de supprimer progressivement les zones blanches. Il intervient également dans le dialogue entre les territoires et les opérateurs sur l’identification du foncier afin d’accélérer le déploiement des services.

 

Une fois les zones identifiées, elles donnent lieu à un arrêté de l’État, laissant alors un délai de 12 ou 24mois aux opérateurs pour réaliser les travaux et mettre en service les pylônes et les sites. Ce délai dépend de la mise à disposition par la commune à l’opérateur d’un terrain viabilisé accompagné de l’autorisation d’urbanisme.

 

L’Aisne a reçu une dotation de 6 sites à répartir sur son territoire en 2018, 11 en 2019, 10 en 2020 et 12sont pressentis pour 2021.

Télécharger
Le communiqué de presse
2020-12-04 CP Pylone St-gobain.pdf
Document Adobe Acrobat 511.1 KB

Château-Thierry. La nomination de la sous-préfète est annulée

4 décembre 2020


Charly-sur-Marne. Lance sa boutique du Père Noël

4 décembre 2020

La municipalité de Charly-sur-Marne lance sa boutique éphémère du Père Noël, dès le vendredi 4 décembre, de 9h30 à 19h.

 

Elle sera ouverte tous les jours  du 4  au 27 décembre, sauf le lundi.

 

Vite, dépêchez-vous d'y piocher quelques idées cadeaux !

 

La boutique se situe au 20, rue Émile Morlot à Charly-sur-Marne.

 

@lesportesdelachampagne


Trélou-sur-Marne. Portes ouvertes aux Saveurs Champenoises

3 décembre 2020

Les vendredis 4 et 18 décembre, quelques producteurs locaux vous proposent de découvrir leurs bons produits, directement à la ferme du Moulin, à Trélou-sur-Marne.

 

Que des vrais producteurs locaux : miels , légumes , produits laitiers, bières locales , viandes salers , Champagne de la vallée, et bien sûr leur gamme de porcs sur paille et de canards gras issus de leur élevage.

 

Le 4 décembre 2020 de 17:00 jusqu'à 21:00
Le 18 décembre 2020 de 17:00 jusqu'à 21:00

 

12, rue Molière - 02850 Trélou-sur-Marne

 

 

@lesportesdelachampagne


Condé-en-Brie. Portes Ouvertes aux Canardises des 3 Vallées

2 décembre 2020

Afin de prendre toutes les précautions nécessaires, cette année nos portes ouvertes s'échelonnent sur les 3 premiers week-ends de décembre.

En plus des nombreuses gourmandises canardisiaques et idées cadeaux, nos amis artisans et producteurs viennent vous en mettre plein les papilles et pupilles lors de ces portes ouvertes.

Escargots - Miel - Vins de Bergerac -  Huiles - Cosmétiques au lait d'ânesse -  Créations zéro déchet.
Entrée gratuite, masque obligatoire.

Château-Thierry dévoile le logo du 400ème anniversaire de Jean de La Fontaine

1 décembre 2020

 

Nicolas Fricoteaux, Président du Conseil départemental et Michèle Fuselier, vice-présidente du Conseil départemental ainsi que Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry,  Anne Maricot (1), Carole Deruy(2) et Frédéric Jacquesson (3), ont dévoilé lundi 30 novembre le logo du 400es anniversaire de la naissance  de Jean de La Fontaine en 2021 lors d‘une conférence de presse en mairie de Château-Thierry.

 

Conçu et réalisé par l’agence graphique Okowoko d’Amiens, après un appel à candidature en partenariat entre la municipalité, le département et l’État, le logo et la charte graphique qui l’accompagne, habilleront tous les événements labellisés pour l’anniversaire du fabuliste en 2021.

 

Tout en s‘appuyant sur un portrait célèbre, le logo souligne le côté bienveillant et malicieux de Jean de La Fontaine. Mais aussi son esprit rêveur et poétique, notamment à travers les animaux cachés dans sa perruque caractéristique du Grand Siècle.

 

Pour Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry : « La création de cette identité graphique renforce les démarches engagées depuis le lancement du premier comité de pilotage par la Ville en octobre 2019. Elle offrira cohérence et visibilité aux nombreux projets qui seront menés à l’occasion de cet événement. »

 

Pour le président du conseil départemental, Nicolas Fricoteaux, présent aux côtés du maire de Château-Thierry, Sébastien Eugène, d’élus du département et du secrétaire général de la sous-préfecture : « C’est un logo fédérateur, reconnaissable et contemporain qui est amené à perdurer au-delà de 2021, pour faire rayonner, au travers de son plus illustre personnage, Château-Thierry et tout le département de l’Aisne. »

 

(1) Maire de Jaulgonne et Conseillère Départementale (2)Conseillère Départementale du Canton de Fère- en- Tardenois

(3)Président, à Castel Plus - Régie commerciale

 

@ Ville de Château-Thierry / Conseil départemental de l'Aisne

Télécharger
Présentation_identitée_JDLF.PDF
Document Adobe Acrobat 6.1 MB

Découvrez les résultats du concours photos « Les fables de La Fontaine ».

La préfecture de l’Aisne a organisé, du 1er avril au 11 octobre 2020, un concours photographique sur le thème des fables de La Fontaine.

Ce concours visait à mettre en image et à valoriser visuellement l’œuvre des fables de Jean de La Fontaine.

 

Les photographies retenues, dont les 3 lauréates et prix spéciaux, feront l’objet d’une exposition à la préfecture de l’Aisne et dans d’autres espaces. La photographie ayant reçu le prix spécial sera reprise pour la carte de vœux 2021 du préfet de l’Aisne.

Le jury a retenu quatre photographies. Les trois lauréats sont :

 

  • 1er prix : Monsieur Gaëtan NATTIER pour sa photographie « Le cheval et l’arbre » ;
  • 2e prix : Madame Christelle DURY pour sa photographie « Le chêne et le roseau » ;
  • 3e prix : les élèves de la classe de première CAP PSR du lycée Jean Bouin pour leur photographie « Le loup et l’agneau au monument aux morts de Saint-Quentin ».

Le prix spécial est attribué à Monsieur Gaëtan NATTIER pour sa photographie « Espiègle ».

 

@prefetdelaisne


Déconfinement partiel de la chasse

29 novembre 2020

 

► Je veux chasser le petit gibier : cliquez ICI

 

► Je veux chasser le grand gibier: cliquez ICI

 

► Je veux chasser les migrateurs terrestres Bécasses, grives... : cliquez ICI

 

► Je veux chasser le gibier d'eau Oies, canards... : cliquez ICI

 

► ESOD : Espèces Susceptibles d'Occasionner des Dégâts corbeau freux, corneille noire, lapin de garenne, pigeon ramier, renard, fouine, raton laveur, ragondin et rat musqué : cliquez ICI

 

► Piégeage et agrainage : cliquez ICI

 

► Synthèse globale des modalités : cliquez ICI

 

Faire une demande d’autorisation en ligne ESOD et GRAND GIBIER UNIQUEMENT  : cliquez ICI


Agglo. Une baisse du m³de l'eau annoncée

27 novembre 2020

Dans l'Aisne, le prix de l'eau atteint des sommets

L'Aisne est un des départements où le prix moyen de l'eau au m3 est le plus élevé en France.  À Trélou-sur-Marne, l'un des villages où le prix atteint des sommets.

Selon un rapport de l'observatoire national SISPEA (Système d'Information des Services Publics d'Eau et d'Assainissement), l'Aisne apparaît comme l'un des départements ou le prix de l'eau est le plus élevé en France.  Le cas de Trélou-sur-Marne, petite commune de 1000 habitants à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Château-Thierry, où le prix du mètre cube est à plus de 8€ contre 4,15€ en moyenne au niveau national.


Certains habitants ont des factures d'eau plus élevées que celles d'électricité. Les familles nombreuses ont des factures pouvant monter jusqu'à 2000€... Comme dans beaucoup de communes avoisinantes dans le sud de l'Aisne, le prix de l'eau atteint des sommets.


Ce prix moyen comprend l'eau potable mais aussi l'assainissement collectif, dont le coût peut varier considérablement d'une commune à l'autre. "Si l'on compare les coûts d'assainissements de Château-Thierry et d'ici, les prix passent du simple au double. Pourtant, on a la possibilité d'harmoniser les prix avec la loi de décentralisation, donc il faut en profiter", estime le président de la Communauté d'agglomération de Château-Thierry, Philippe Haÿ.

 

@francetvinfo Mis à jour le 12/06/2020


Allègement du confinement. Le Premier ministre détaille les mesures

26 novembre 2020

 

Trois phases d’allègement

 

Comme annoncé par Emmanuel Macron, une première phase d’allègement du confinement entrera en vigueur dès samedi 28 novembre. Les déplacements resteront contraints et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile.

 

Le 15 décembre, un système de couvre-feu remplacera le confinement : « L’attestation sera supprimée en journée mais restera obligatoire en soirée », précise Jean Castex.

 

Le 20 janvier, si les fêtes de fin d’année n’ont pas été suivies par un rebond épidémique, « nous pourrons envisager de lever le couvre-feu et d’autoriser la réouverture des restaurants », mais aussi le retour d’un fonctionnement normal dans les lycées et les universités. Pendant toute cette période, « le télétravail restera la règle et restera le plus massif possible », insiste le Premier ministre.

À partir du 28 novembre

 

Dès ce samedi, les auto-écoles pourront reprendre leurs activités. La reprise des visites immobilières sera également autorisée, pour les professionnels comme les particuliers, de même pour les services à domicile.

 

Les lieux de culte vont également rouvrir mais de manière progressive. Ils accueilleront d’abord 30 personnes, une jauge qui évoluera ensuite en fonction des indicateurs.

 

Pourront également rouvrir à partir de ce samedi tous les commerces dans le respect d’un « protocole sanitaire renforcé » détaillé par le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises (PME), Alain Griset : la jauge est portée à 8 m2 par client. Les commerces de plus de 400 m2 devront prévoir un système de comptage à l’entrée du magasin, qui devra indiquer un système de sens unique. Le ministre insiste également sur l’aération des lieux, et la mise à disposition de gel hydroalcoolique.

 

Les commerces culturels, librairies, galeries d’art, magasins d’instruments de musique, pourront rouvrir comme les autres commerces. De la même manière, les bibliothèques et les archives seront de nouveau accessibles au public.

À partir du 15 décembre

 

À partir du 15 décembre, date qui marque le début de la deuxième phase du calendrier gouvernemental, « toutes les activités extrascolaires pourront reprendre », annonce Jean Castex. En revanche, les adultes ne pourront pas reprendre leur pratique sportive dans les salles de sport, ni le sport collectif ou de contact en extérieur. Les centres de vacances et les colonies de vacances ne pourront pas non plus rouvrir.

 

Les salles de théâtre, les musées, les cinémas seront eux autorisés à rouvrir leurs portes. Devront cependant s’y appliquer « les mêmes protocoles que pendant la période de couvre-feu qui a précédé le confinement », précise la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, notamment le port du masque pendant l’intégralité des séances de théâtre ou de cinéma. Une tolérance sera permise pour les séances terminant à 21 heures, heure du couvre-feu, avec le billet de spectacle faisant office de justificatif.

Un Noël particulier

 

Il sera « impératif » de « limiter » le nombre de convives pour célébrer les fêtes de Noël et du Nouvel An, avertit Jean Castex. Le couvre-feu mis en place le 15 décembre sera « levé à titre dérogatoire les 24 et 31 décembre » mais « cela ne veut pas dire que nous pourrons fêter Noël ou le Nouvel An comme les années précédentes » car « ces moments de rassemblements festifs et amicaux […] sont particulièrement risqués ».

 

« Il est donc impératif que vous limitiez le nombre de personnes à table et évitiez les rassemblements trop nombreux », insiste le Premier ministre, qui ajoute que « des recommandations concrètes » seront annoncées avant les vacances.

 

Les stations de ski pourront rouvrir durant la période des fêtes de fin d’année, mais les remontées mécaniques devront rester fermées. « Bien entendu, il sera loisible à chacun […] de se rendre dans ces stations pour profiter de l’air pur de nos belles montagnes, des commerces − hors bars et restaurants − qui seront ouverts. Simplement, toutes les remontées mécaniques et les équipements collectifs seront fermés au public », précise Jean Castex.

 

@internet

Attestations de déplacement


Budget Aisne 2021.  Premières orientations

26 novembre 2020

Les conséquences de la crise COVID étaient au cœur des échanges autour du budget 2021. L’équilibre budgétaire nécessitera des efforts et une vision à long terme, « positive et volontariste »

 

En amont du vote du budget les 13 et 14 décembre, les élus départementaux ont débattu des orientations budgétaires 2021 défendues par Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental.

 

Quel financement pour le RSA ?

 

Paupérisation, relance économique, hausse des dépenses liées au RSA… Les élus départementaux sont unanimes : de nombreuses incertitudes pèsent sur le budget et rendent difficile la projection dans l’avenir. « Nous naviguons à vue » concède Nicolas Fricoteaux « mais nos efforts permettent de trouver l’équilibre entre une politique sociale forte et un niveau d’investissement élevé, en maintenant toutes nos politiques non obligatoires, en soutien aux jeunes, aux associations et à nos partenaires ».

 

Depuis plusieurs années, le Département ne ménage pas ses efforts pour retrouver des marges de manœuvre financières : réforme des dispositifs d’intervention accompagnant les communes, stabilisation de l’emprunt, mise en œuvre d’une péréquation horizontale entre Départements au titre des DMTO (droits de mutation à titre onéreux), etc. Néanmoins, le poids des Allocations Individuelles de Solidarité (RSA, PCH, APA) continue de grever les finances.

 

Le financement de l’allocation RSA pose particulièrement question. Si les élus ne sont pas favorables à une recentralisation de la politique d’insertion, ils sont ouverts à une discussion autour de la recentralisation du financement de cette allocation, dans la foulée de l’expérimentation souhaitée en Seine-Saint-Denis. L’Aisne pourrait ainsi se positionner également comme Département candidat à cette expérimentation.

 

« C’est possiblement le moyen de réparer une grande injustice, surtout pour les Départements pauvres comme le nôtre, l’injustice de devoir financer avec nos propres moyens plus de la moitié du coût du RSA, qui relève de la solidarité nationale, soit près de 50 M€ qui ne sont pas compensés » souligne Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l’Aisne.

 

Déployer le bouclier social et les politiques de solidarité

 

Pour équilibrer le budget 2021, le Département s’appuiera sur :

  • un emprunt spécifique de 10 M€ qui sera soumis au vote en décembre, dans l’attente des excédents 2020 qui pourront être dégagés.
  • la faculté exceptionnelle donnée par l’État d’étaler sur 5 ans les charges supplémentaires liées à la crise COVID-19 en 2020.

Le budget sera adopté en décembre pour « répondre au besoin de visibilité de nos partenaires et pour acter notre participation à l’effort d’investissement pour relancer l’économie et anticiper les conséquences sociales de la crise sanitaire. Ce bouclier social qu’a été notre action en 2020 nous devrons le déployer plus encore dans les mois à venir. Toutes les politiques de solidarité, que nous exerçons pour le compte de l’État, vont être davantage sollicitées. »

 

Ce sera par exemple le cas du Plan Aisne Actifs Plus, politique incitative d’accompagnement vers l’emploi. « Nous sommes sans doute à une période clef au cours de laquelle peut être démontrée toute la pertinence sociale et territoriale du Conseil départemental » a conclu le Président avant l’examen de divers rapports.

 

@aisne.com

Crédit photo : Conseil départemental de l'Aisne


AISNE. Gagnez l'agenda 2021 !

25 novembre 2020

1 000 agendas de l'Aisne sont à gagner avec notre jeu concours ouvert jusqu'au 7 décembre à 12h : participez !

 

 

L'édition 2021 de l'agenda du Département est colorée et surprenante !

 

Un beau cadeau en perspective avec cette édition dans laquelle rimes, morales et illustrations originales divertiront petits et grands toute l'année. 

 

Vous l'aurez compris, l'agenda 2021 est consacré à Jean de La Fontaine, à ses œuvres et à de multiples hommages artistiques que lui rendent des Axonais.

Une belle entrée en matière pour débuter l'année des 400 ans de sa naissance. 

 

Comme chaque année, ce support fait la promotion de notre territoire et des habitants et un jeu concours permet d'en gagner  1 000 : rendez-vous directement sur https://shakr.cc/3cxib pour répondre à trois questions et vous qualifier pour le tirage au sort. 

 

Bonne chance !

 

@aisne.com

Crédit photo : Conseil départemental de l'Aisne


Confinement. Allocution d’Emmanuel Macron du 24 novembre 2020

24 novembre 2020

Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron :

 

  • Le confinement est maintenu mais, dès samedi 28 novembre, l'attestation permettra de se déplacer à 20 km du domicile, au lieu de 1, et pendant trois heures au lieu d'une.
  • Les petits commerces pourront rouvrir à partir de samedi, selon des protocoles sanitaires stricts.
  • Les offices dans les lieux de culte seront à nouveau permis à partir de samedi, "dans la stricte limite de trente personnes".
  • Le 15 décembre, "le confinement pourra être levé" si les conditions sanitaires le permettent. Il sera remplacé par un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sur l'ensemble du territoire, avec une exception pour les soirées de Noël et du Nouvel An où la circulation sera libre.
  • À partir du 15 décembre, les cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir mais les rassemblements et les événements festifs resteront prohibés.
  • Les activités sportives pour les mineurs seront en outre de nouveau autorisées à l'extérieur à partir de samedi, puis en salles à partir du 15 décembre.
  • Le 20 janvier, si les conditions sanitaires le permettent, il sera possible de procéder à la réouverture des restaurants et des salles de sports. Aucune date n'est en revanche fixée pour les bars et les discothèques.
  • Le 20 janvier, les lycées pourront être "pleinement ouverts, avec la totalité des élèves" si le nombre de contaminations quotidiennes reste sous la barre des 5 000. Suivront, deux semaines plus tard, les universités.
  • La vaccination, qui ne sera pas obligatoire, pourra démarrer "fin décembre-début janvier" pour "les personnes les plus fragiles".

Emmanuel Macron a beaucoup insisté ce soir sur la nécessité de limiter le nombre d'adultes présents dans un même lieu clos tout en continuant à appliquer les gestes barrières (masques, lavage de mains, distance maintenue, et désormais l'aération des pièces toutes les heures), sans toutefois réitérer la "règle des six" personnes maximum évoquée lors du passage au couvre-feu. Les études scientifiques montrent en effet que la circulation du virus est facilitée dans les endroits clos et peu aérés, ou fonctionnant en circuits d'air clos, comme par exemple avec des climatiseurs.


Il est admis que le coronavirus se transmet par le biais des gouttelettes expulsées par la bouche et le nez lorsqu’on parle, tousse et éternue, mais aussi par les aérosols, ces microgouttelettes émises en permanence par la respiration. Les situations les plus à risque pour la contamination sont donc celles où on enlève son masque (en tissu ou chirurgical), qui bloque une très grande proportion de ces gouttelettes et protège aussi bien son porteur que les gens autour, lorsqu’il est porté par le plus grand nombre.

 

@internet

Attestations de déplacement

 

Confinement 2 🇫🇷

Cette carte vous permet de connaitre votre périmètre de sortie dans un rayon de 1 kilomètre pendant 1h maximum autour de votre domicile. CovidRadius respecte votre anonymat, rien n'est stocké. A partir de samedi 28, le confinement passe à 20 kilomètres. Vous pouvez  changer la distance de 1 à 20 km.


AISNE. Signature de la Charte d’engagement du nouveau réseau de proximité des finances publiques

24 novembre 2020

En présence, par visioconférence, de M. Olivier Dussopt, Ministre délégué chargé des comptes publics, le Président du Conseil départemental de l’Aisne, M. Nicolas Fricoteaux, le Préfet de l’Aisne, M. Ziad Khoury, la Directrice Départementale des Finances Publiques (DDFIP) de l’Aisne, Mme Edith Marchica-Ricour, ont signé la charte d’engagement du nouveau réseau de proximité des finances publiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme l’a rappelé le Ministre, Olivier Dussopt, cette charte vise trois objectifs principaux :

  • Augmenter l’efficacité des services des finances publiques et permettre de traiter rapidement l’ensemble des dossiers ;
  • Garantir un meilleur service de conseil aux élus, notamment ceux des petites collectivités (12 conseillers aux collectivités sont répartis sur l’ensemble du territoire axonais) ;
  • Améliorer la qualité du service public en augmentant le nombre de points d’accueil des usagers.

Ainsi, la direction départementale des finances publiques de l’Aisne sera présente dans 37 communes, soit 17 de plus qu’aujourd’hui.

 

Par ailleurs, grâce au redéploiement de services centraux de l’État vers les territoires ruraux, l’Aisne va accueillir environ 75 agents supplémentaires des Finances Publiques à Château-Thierry et Laon en 2022 et 2023.

 

Les signataires se sont félicités de l’aboutissement de cette démarche, résultat d’un travail concerté entre services de l’État et élus locaux.

 

Le Président du Conseil départemental de l’Aisne, Nicolas Fricoteaux a également profité de cette occasion pour évoquer avec le Ministre, la problématique de la fiscalité axonaise qu’il avait déjà abordée lors d’une rencontre au ministère. Il a également fait part de son intérêt pour la démarche en cours sur la recentralisation du RSA en Seine-Saint-Denis. Olivier Dussopt a pris note de cet intérêt du Département de l’Aisne, pour cette recentralisation du RSA, qu’il relaiera auprès du Ministre compétent.

 

Contact

Conseil départemental de l'Aisne - rue Paul Doumer -02013 LAON cedex -tél. 03 23 24 60 60

 

@aisne.com

Crédit photo : Conseil départemental de l'Aisne


La boîte aux lettres du Père Noël ouverte

23 novembre 2020

 

Comme chaque année, les enfants vont pouvoir envoyer leur lettre au Père Noël.

Le secrétariat du Père Noël a ouvert ses portes mardi dans les locaux de la Poste à Libourne, près de Bordeaux. Les enfants ont jusqu'au 22 décembre pour communiquer leurs souhaits au Père Noël. Une boîte courriel a également été mise à leur disposition.

 

Il est conseillé d'essayer d'écrire jusqu’au 15 décembre 2020, si vous voulez recevoir une réponse du Père Noël avant la date fatidique du 25 décembre 2020 !

 

Écrire au Père Noël par courrier :  "Le Père Noël - 33 500 Libourne - France". L'envoi est gratuit.

Pour recevoir une réponse, il faut "indiquer clairement le prénom, le nom et l'adresse complète de l'enfant sur l'enveloppe".

 

Le Père Noël vit avec son temps !

Les enfants peuvent choisir la version électronique, en se connectant sur le site dédié et en choisissant "écrire au Père Noël" afin d'ouvrir un service gratuit, rapide et efficace.


La ville de Château-Thierry s’est illuminée

22 novembre 2020

Ce vendredi 20 novembre au soir, la ville de Château-Thierry avec l’équipe des services techniques ont lancé les illuminations de fin d’année

 

Naturellement, l’événement grand public qui devait y être associé a dû être annulé en raison du confinement. Pour autant, la municipalité a souhaité maintenir les illuminations, au moment où nous avons plus que jamais besoin de lumière dans un contexte assombri...

 

Les enfants peuvent s'adresser directement au Père Noël par écrit, une boîte aux lettres est à leur disposition.

 

 

Ils peuvent également le faire en envoyant un courriel à communication@ville-chateau-thierry.fr.

 

@ Ville de Château-Thierry

Crédit photos : Château-Thierry

 


Haut-de-France ligne P du Transilien. Modernisation de l'affichage

22 novembre 2020

La ligne P du Transilien dessert principalement l'île de France , mais traverse la  Région Hauts-de-France.

En desservant 4 gares ou haltes. Les voyageurs du quotidien  des gares de  Ferté-Milon, Nogent-Lartaud, Chézy-sur-Marne et Mareuil-sur-Ourcq bénéficieront dans quelques mois d'écrans d'affichage dynamique.

 

Nous y avons travaillé au cours d'une visioconférence avec Frédéric D'ETTORRE, directeur adjoint Gares & Connexions Hauts -de-France/ Manche et Vincent LECRAS, Directeur des lignes P et son équipe.

En lien avec mon collègue conseiller régional Dominique Moyse

  
Nous souhaitions répondre aux associations d'usagers et aux voyageurs du quotidien afin qu'ils soient avertis en temps réel.
La région Haut-de France  va investir dans les équipements de nos gares répondant à une demande légitime des utilisateurs de la ligne P
Dominique MoyseTous les usagers de la ligne P du Transilien doivent bénéficier de la même qualité d’informations dans toutes les gares.
@Christine Perardel Guichard, 5ème conseillère déléguée de la CARCT en charge des mobilités

25 novembre. Journée internationale contre la violence département de l'Aisne

21 novembre 2020

A l'occasion de la journée internationale du 25 novembre prochain, le réseau de lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales de l’Aisne vous propose :

Voir la vidéo


Calendrier des pompiers 2021 victime du confinement

20 novembre 2020

En raison du confinement, les sapeurs-pompiers de Château-Thierry ne pourront pas passer dans chaque foyer pour vendre leur traditionnel calendrier.

Pour autant, le calendrier est disponible dans plusieurs commerces ouverts, qui ont bien voulu le commercialiser. Nos sapeurs-pompiers professionnels et volontaires le méritent bien !

 

Ville de Château-Thierry

 

Faire un don,  dont le montant est laissé à l’appréciation du donneur :

 

Amicale des Sapeurs-Pompiers de Château-Thierry Calendriers 2021

Calendriers 2021 des Sapeurs-Pompiers de Charly sur Marne

L'histoire du calendrier des Pompiers

Créés par M. Perrin, de la SA France- Sélection, en septembre 1946, les calendriers des pompiers ont immédiatement connu un franc succès immédiat. Après la guerre, toutes les amicales ont commencé à présenter leur calendrier aux habitants en échange d'un don.

 

Le calendrier était un des moyens d’alimenter les caisses de secours, d'acheter le matériel nécessaire à l’époque où les sapeurs-pompiers dépendaient de l’autorité communale.

 

Depuis 1950, il est devenu un apport essentiel aux amicales, issues des caisses de secours, dont la solidarité était la seule raison d’être. Ces amicales ont pour objectif de protéger leurs membres en cas d’accident de la vie : décès en opération, blessures invalidantes, maladies graves ou incapacité due au service. Les dons permettent également de venir en aide aux orphelins et pupilles.

 

Dans la droite ligne de cette vocation historique, les calendriers de sapeurs-pompiers restent aujourd’hui le plus fort levier financier des grandes actions sociales menées par le réseau associatif des pompiers.

 


Grippe aviaire. Toute la France placée en risque élevé

18 novembre 2020

La France a détecté un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de souche H5N8, en Haute-Corse. Le cas a été identifié dans le rayon animalerie d’une jardinerie située au sud de Bastia, suite à la constatation de mortalités anormales parmi les volailles détenues.